Cet article s’inspire du travail effectué par les chercheurs, David Porco et Louis Deharveng (Museum National d’Histoire Naturelle) qui exploitent l’outil génétique et qui ont eu l’amabilité de me faire parvenir des documents relatifs à leurs recherches sur les collemboles. L’accès à ces travaux nécessite des connaissances que ne possède pas forcément le néophyte, c’est pourquoi ...

Longtemps considérés comme des insectes, les collemboles forment aujourd'hui une classe à part entière au sein du sous embranchement des hexapodes (dans lequel les insectes sont dominants) appartenant eux-mêmes à l’embranchement des arthropodes. On dénombre dans le monde près de 8000 espèces, dont environ 2200 sont présentes en Europe, et on continue d’en découvrir régulièrement.

Avant l’apparition de la génétique qui progressivement contribue à l'identification des espèces, la classification des organismes vivants se faisait par rapprochement de leurs caractères communs. Ces similitudes permettaient de les positionner dans un ordre reflétant la position qu’ils occupent dans l’arborescence de l’évolution. Le regroupement des caractères communs se fait ...

Les collemboles sont classés au sein d'une trentaine de familles réparties en quatre ordres. On distingue deux types morphologiques chez les collemboles, les Arthropléones et les Symphypléones. Leur taille varie entre 1 et 4.5 mm en moyenne mais peut descendre vers 0,12 mm, Sphaeridia pilleata (Symphypléone), probablement le plus petit...