Avant l’apparition de la génétiques, la classification des organismes vivant se faisait par rapprochement de leurs caractères communs. Ces similitudes permettaient de les positionner dans un ordre reflétant la position qu’ils occupent dans l’arborescence de l’évolution. Le regroupement des caractères communs se fait autour d’une entité nommé taxon

Les collemboles sont classés au sein d'une trentaine de familles réparties en quatre ordres. On distingue deux types morphologiques chez les collemboles, les Arthropléones et les Symphypléones. Leur taille varie entre 1 et 4.5 mm en moyenne mais peut descendre vers 0,12 mm, Sphaeridia pilleata (Symphypléone), probablement le plus petit... 

Longtemps considérés comme des insectes les collemboles forment aujourd'hui une classe à part entière au sein du sous embranchement des hexapodes (dans lequel les insectes sont dominants) appartenant eux même à l’embranchement des arthropodes. On dénombre dans le monde près de 8000 espèces, dont environ 2200 sont présentes en Europe, et on continue d’en découvrir régulièrement.